Aller au contenu principal

Séminaire d'écriture #Le cinéma de genre

Thriller, polar, fantastique… oui, mais aussi récit initiatique, film politique ou social et bien d’autres ! Partant du principe qu’il faut dissocier la forme narrative et le genre d’un projet, ce séminaire ouvre bien plus de portes qu’il ne cloisonne les genres…

Comment aborder les genres d’un point de vue narratif (et non esthétique ou historique comme le font habituellement les ouvrages universitaires) ? Comment identifier le genre de son récit ? Ce séminaire permet non seulement d’apprendre à dissocier « forme narrative », « style » et « genre » dans sa propre écriture mais aussi à s’approprier les « codes d’un genre », afin de ne pas les « plaquer » dans son travail.

JOUR 1 :

Dissocier la forme narrative et le genre d’un projet
• Explorer les différentes formes narratives : Mythe, Conte, Drame.
• Qu’est-ce qui fait un genre ?
• Pourquoi faut-il personnaliser, détourner ou renouveler les genres ?
• Qu’apporte le mélange des genres ?

JOUR 2 :
Dramatiser le relationnel : Ces genres qui dramatisent les relations humaines

• Pourquoi le film politique, le film social, et le film psychologique doivent être pensés comme des genres ?
• Les histoires d’amour, d’amitié, de famille : un genre à part entière ?
• Le récit initiatique – un genre qui n’existe pas au rayon DVD !
+ Développer et structurer un projet de l’un de ces genres

JOUR 3 :
Dramatiser le processus d’élimination : Ces genres qui dramatisent une dimension « ludique »

• L’enquête criminelle, le thriller, le polar et le « film de truand ».
• Le film d’action. Ses spécificités. « L’impasse du modèle américain ».
Dramatiser le mystère : Ces genres qui dramatisent « l’Ombre » qu’il y a en chacun de nous.
• Le fantastique, le film d’horreur, et le merveilleux : Quelles spécificités ?
Comment les développer ? Les difficultés propres à « ces genres qui font peur ».
+ Développer et structurer un projet de l’un de ces genres

Biographie de Marc Herpoux :
Marc fut tout d’abord storyboardeur pour des films de cinéma comme Intervention divine d’Elia Suleiman ou Process de C.S. Leigh. Il devient ensuite scénariste et s’associe avec le réalisateur et scénariste Hervé Hadmar pour créer et réaliser Les Oubliées, série diffusée en 2008 sur France 3. Ils continuent leur collaboration sur Pigalle, la nuit, diffusée en 2009 sur Canal+, puis Signature, diffusée en 2011 sur France 2. Les Témoins, série télévisée diffusée en 2015 sur France 2, constitue leur quatrième collaboration. En 2016 ils réalisent la série Au-delà des murs pour Arte. Professeur d’analyse filmique et directeur d’atelier au Centre Européen d’Écriture Audiovisuel et intervenant à la FEMIS, il donne régulièrement des séminaires sur l’écriture de séries télé à la Sorbonne, au Forum des Images (Paris) et à l’étranger.

Public cible:
Scénaristes, réalisateurs, producteurs souhaitant acquérir des outils pour faciliter leur dialogue avec les auteurs qu’ils accompagnent

Frais de participation :
CHF 200.- pour les membres de Fonction:Cinéma
CHF 350.- pour les non-membres

Les dates exactes de ce sàminaire seront annoncées en janvier 2022 !

S'inscrire

Nos prochains événements