Aller au contenu principal

MEDIA Desk Suisse

MEDIA Desk Suisse est mandaté par l’Office fédéral de la culture (OFC) pour la gestion des mesures compensatoires MEDIA dans le cadre de sa stratégie internationale. En plus de l’administration des soutiens, le bureau informe et conseille les professionnels du film et de l'audiovisuel suisses. Il se comprend comme un pont entre la Suisse et l'Europe et facilite l'accès des professionnels suisses au réseau européen.
Les négociations pour la participation de la Suisse au programme Europe créative ont été suspendues suite à l’adoption de l’initiative contre l’immigration de masse en février 2014. Lancé en 2014, le programme cadre européen réunit les programmes MEDIA pour la branche audiovisuelle et Culture. Une participation complète était initialement prévue et aurait ouvert pour la première fois le programme européen aux acteurs de la culture suisse. L’objectif politique de la Suisse demeure une adhésion à Europe créative dès que possible.

Aide(s) allouée(s)

MEDIA Desk Suisse propose plusieurs soutiens :

Projets individuels

Les projets en développement avec un potentiel élevé de distribution internationale peuvent faire l’objet d’un soutien.
Les montants maximaux prévus sont les suivants:
Fictions avec un budget de production < 1,65 million CHF: 33'000 CHF
Fictions avec un budget de production > 1,65 million CHF: 55'000 CHF
Documentaires de création: 27'500 CHF
Animations: 66'000 CHF
Les aides fédérales (mesures compensatoires MEDIA, aides de l’OFC et Succès Cinéma inclus) couvrent au maximum 70% des coûts de développement.

Catalogues de projets (Slates)

Les catalogues de 3 à 5 projets en développement avec un potentiel élevé de distribution internationale peuvent faire l’objet d’un soutien.
Les montants maximaux sont définis selon le nombre et le type de projets qui composent le catalogue. Dans tous les cas, le montant maximal par catalogue est de 220'000 CHF. Les montants maximaux par projet sont les suivants:
Fictions avec un budget de production < 1,65 million CHF: 33'000 CHF
Fictions avec un budget de production > 1,65 million CHF: 55'000 CHF
Documentaires de création: 27'500 CHF
Animations: 66'000 CHF
Les aides fédérales (mesures compensatoires MEDIA, aides de l’OFC et Succès Cinéma inclus) couvrent au maximum 70% des coûts de développement.

Accès au marché :

L’accès au marché s'adresse aux initiatives qui facilitent l'accès au marché tant des œuvres que des professionnels et se distinguent de l’offre européenne existante.
Il n’y pas de montant maximal de l’aide financière. Elle couvre toutefois au maximum 60% des coûts. Si le candidat bénéficie déjà d’un soutien de l’OFC, il convient d’annexer à la demande un budget global et le plan de financement de l’initiative. Dans ce cas, la part de financement fédérale couvre au maximum 70% des coûts.

Aide sélective à la distribution

L’aide sélective vise à encourager les distributeurs suisses à investir dans la promotion et la distribution de films européens récents.
Les montants sont fixés en fonction du nombre d’écrans sur lesquels le film a passé pendant la semaine où il a connu sa plus grande diffusion. On ne compte qu’un écran par salle. Les films doivent être montrés au moins deux fois dans la semaine.

Aide automatique à la distribution

L’aide automatique vise à accroître la circulation des films européens et à encourager les distributeurs à investir dans de nouveaux films européens.
Les montants des subsides sont fixés en fonction du nombre d’entrées cumulées (max. 200'000) et du pays d'origine du film. Les primes sont calculées sur la base des entrées payantes réalisées au cours de l’année qui précède l’appel dans les cinémas enregistrés en Suisse et au Liechtenstein.

Introduire une demande

Projets individuels & catalogues de projets

Peuvent déposer une demande les sociétés de production indépendantes ayant leur siège social en Suisse et qui :

  • ne sont ni partiellement, ni totalement la propriété d’un diffuseur télévisuel ou soumises à l’influence déterminante d’un diffuseur;
  • ont été fondées depuis au moins 12 mois (sur la base par exemple d’un extrait du registre du commerce);
  • ont comme activité principale la production d’œuvres audiovisuelles;
  • ont produit une œuvre de référence qui a fait l’objet d’une distribution commerciale (voir ci-dessous).
Accès au marché

Le soutien est octroyé à toute personne morale établie en Suisse.
L’organisation doit appartenir à et être dirigée par des personnes domiciliées en Suisse.

Aides à la distribution

L'appel est ouvert aux sociétés de distribution suisses inscrites au registre des distributeurs de l’Office fédéral de la culture qui détiennent les droits et assurent la distribution cinématographique d’un film européen récent (copyright datant de max. 3 ans avant l’année de l’appel) hors de son territoire d’origine.

Délais de dépôt de dossier

Projets individuels

Deux échéances par année (au printemps et à l’automne) sont à choix pour le développement de projets individuels contre une échéance (en été) pour le développement de catalogues. Les sociétés peuvent déposer un projet au maximum par délai. Les demandes peuvent être soumises dès la publication de l’appel sur la plateforme FPF, mais ne seront évaluées qu’après l’échéance officielle. En ce qui concerne l’éligibilité des coûts et le délai de tournage (8 mois), c’est la date de soumission de la demande - et non l’échéance de l’appel - qui est déterminante. 
Les projets soutenus devront fournir le décompte final du développement au plus tard 12 mois après le versement de la première tranche. Une prolongation de 6 mois peut être accordée dans des cas justifiés.

Catalogues de projets (Slates)

Une échéance par année (en été) est disponible pour le développement de catalogues contre deux pour les projets individuels (au printemps et à l’automne). Les sociétés peuvent déposer une demande au maximum par délai. Les requêtes peuvent être soumises dès la publication de l’appel sur la plateforme FPF mais ne seront évaluées qu’après l’échéance officielle. En ce qui concerne l’éligibilité des coûts et le délai de tournage (8 mois), c’est la date de soumission de la demande - et non l’échéance de l’appel - qui est déterminante.

Accès au marché

Deux échéances sont disponibles par an. L'activité doit en tous les cas avoir lieu après l'échéance choisie. La demande peut être déposée avant l'échéance officielle, et ce dès la publication de l’appel sur la plateforme FPF, mais ne sera évaluée qu'après le délai.

Aide sélective à la distribution

Les demandes doivent parvenir à MEDIA Desk Suisse au plus tard 2 mois après la première sortie en salle des films.

Aide automatique à la distribution

Les entrées de l’année qui précède l’appel doivent être annoncées auprès de MEDIA Desk Suisse à l’échéance de l’appel.
Dans un délai de 12 mois qui suit la notification du montant de la bonification, les primes peuvent ensuite être réinvesties dans de nouveaux films européens.

Contact

Corinna Marshall
Direction, Conseil, développement de projet, formation continue, contribution formation continue
corinna.marschall@mediadesk.ch

Florian Pfingsttag
Conseil, développement de projet, accès au marché, festivals, aide sélective à la distribution, communication
florian.pfingsttag@mediadesk.ch

Markus König
Conseil, aide automatique à la distribution, aide sélective à la distribution, administration
markus.koenig@mediadesk.ch

Sophie Danner
Communication, conseil formation continue, bourses formation continue
sophie.danner@mediadesk.ch

MEDIA Desk Suisse
Neugasse 6
CH – 8005 Zurich
T. +41 43 960 39 29
info@mediadesk.ch
www.mediadesk.ch

Nos prochains événements